Cette semaine, je vous propose une promenade en forêt. Et pas avec n'importe qui : avec le célèbre Man In Black (non, non, pas Will Smith) mais Johnny Cash...
Allez, cap pour la Californie en 1965 dans le parc naturel de Los Padres !

Johnny Cash Image transparente
Johnny roule paisiblement dans son camping car qu'il avait surnommé Jessie James. A cette époque, il abuse pas mal des amphétamines et des drogues. Alors qu'il sent une odeur bizarre, il s'arrête et voit de l'huile chaude qui coule de sous le véhicule.

Dans un état "proche de l'Ohio" Cash gare le camping car et fait comme si de rien n'était. Il en sort son attirail de pêche et s'installe prêt d'un ruisseau pour taquiner le poisson. Pendant ce temps, l'huile s'écoule et déclenche un incendie, ce qui est tout de suite moins cool...

Résultat des courses, le camping car est carbonisé, 49 des 53 condors qu'abritait le parc (il s'agit d'une espèce protégée) terminent en rôti et une bonne partie de la forêt part en fumée.

Arrêté par la police Cash dira qu'il n'avait rien vu... Il écopera tout de même d'une amende de 125.000$ dont il règlera la somme de 82.000$. Cash affirmera être la seule personne jamais poursuivie par le gouvernement américain pour avoir déclenché un feu de forêt.

Si vous ne connaissez pas trop la carrière de Johnny Cash, je vous conseille vivement d'écouter les Best Of des années Sun Records et surtout la série American Recordings enregistrée à la fin de sa vie.

Allez, je file, j'ai de l'huile sur le feu !

(Véracité de l'anecdote : Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock | Source : OMG Facts)