Comme il n'y a toujours pas d'article à propos de Supertramp sur Rock Anecdote, j'ai décidé d'y remédier avec une petite anecdote marrante sur leurs débuts... Avant toute chose, un petit conseil : jeunes groupes, ne désespérez pas, les "grands" ont aussi galéré !


Supertramp, live at Paris Image transparente Supertramp ne sortait pas vraiment de l’œuf lorsqu'il obtint la notoriété qu'on lui connait aujourd'hui. En fait, ils mirent 6 ans à décoller !
Leur premier album, Supertramp, sorti en 1970 avait pourtant été brillamment enregistré mais avait été soldé par un total échec commercial et une tournée désastreuse.

Mais comme dit le proverbe : "le premier est toujours raté". Rick Davies et Roger Hodgson, les deux membres fondateurs ne perdent pas espoir et retentent un deuxième album, Indelibly Stamped, qui fit lui aussi un flop.

C'est dans une ultime tentative en 1974 qu'ils forment un tout nouvel équipage de musiciens et enregistrent l'album Crime Of The Century dans l'espoir que celui-ci décolle un peu plus du plancher que les deux autres. Et, coup de chance, l'album devient n°1 en Angleterre et nous offre la célèbre chanson Dreamer.



Mais l'histoire n'est pas terminée ! Car si l'album fut un succès, la tournée fut loin d'en être un sur tous les points.
Le groupe part donc en tournée en Angleterre, aux Etats-Unis sans rencontrer d'échecs et font même leur tout premier concert en France. Ce dernier eu lieu au Bataclan de Paris où ils ne firent que... 8 entrées !
Autant dire que ce n'est pas très glorieux, mais c'est sans compter ce que leur manager leur avoua plus tard dans la soirée : il avait acheté 6 de ces 8 places.

Même s'ils prirent leur revanche et en sortant un album live d'un de leurs concerts à Paris en 1979, le groupe doit probablement se souvenir de la fois où ils étaient plus nombreux sur scène que le public dans la salle...

(Véracité de l'anecdote : Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock | Source : Jeriby)