Combiner ces deux genres musicaux ? Qui est le cinglé qui a pensé à faire ça en premier ? Et pourtant ce genre musical hybride est devenu un véritable phénomène. Laissez-moi éclairer votre lanterne...


Bon clairement, je m'attaque à un thème plus gros que les fesses de Kim Kardashian (du coup je fais ça en deux parties, une pour chaque fesse) mais il me parait impossible d'éviter le sujet plus longtemps.
Dans cette première partie d'anecdote, je vais évoquer certaines collaboration entre chanteurs lyriques d'Opéra et groupes ou chanteur sortis tout droit des enfers du Rock'n Roll ! Malheureusement ma culture ne s'étends pas assez pour en nommer une flopée, mais j'espère que ces trois là vous feront déjà apprendre quelque chose ! (d'ailleurs, n'hésitez pas à compléter la liste dans les commentaires !)

Luciano Pavarotti et U2 Image transparente Miss Sarjevo : Chanson sortie en 1995, il s'agit là d'une collaboration entre U2 et Luciano Pavarotti. En effet, au milieu de la chanson, Pavarotti fait une apparition importante lors d'un véritable solo lyrique. On peut parler d'une œuvre tout à fait singulière et originale, qui s'attendrait à entendre un ténor briser le calme de la mélodie avec de longues et puissantes notes ? Cette chanson très engagée reste à ce jour la préférée de Bono, le chanteur du groupe, qui la reprend encore lors des concerts de U2.



JBO et Pabbarotti Image transparente Root, Bloody Root : Si cette chanson est à la base écrite par le groupe Sepultura, le groupe de heavy metal Allemand, JBO fit une reprise du morceau en 1997 avec un pastiche de notre ami Luciano nommé pour l'occasion... Pabbarotti ! La partie lyrique de déroule de la manière suivante : commençant par un chant de ténor, puis le faisant évoluer, à la manière d'un duo, vers un final hard rock. Le résultat est tout à fait surprenant et original.



Freddie Mercury et Montserrat Caballé Image transparente Barcelona : Et oui, impossible d'aborder le sujet collaboration Rock/Opéra sans parler de môôôôôôsieur Mercury (vous l'aurez peut-être remarqué, c'est un peu le chouchou du site !) ! En 1988 sortira l'album Barcelona fruit d'une collaboration entre Freddie Mercury et Montserrat Caballé, dont la chanson éponyme devait devenir l'hymne des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. Bien sur, si le décès prématuré de Freddie en novembre 1991 compromit l'utilisation du morceau en tant qu'hymne, il fut néanmoins joué lors de la cérémonie d'ouverture.

L'album, voulu être construit à la base comme un album de Rock, comporte 8 morceaux. Certains composés par Mercury, Mike Moran, son "associé", des fruits d'improvisation piano/chant entre Freddie et Montserrat... Dans son ensemble, c'est un album très hétérogène, comportant des morceaux en japonais, en espagnol, en anglais...

Je reviendrai à l'occasion plus en détails sur l'album, il mérite d'être décortiqué avec plus d'attention mais comme cet article n'est pas exclusivement à son propos, je vais m'arrêter là...



Et voilà ! Bien sur, si je devais m'étendre d'avantage sur le sujet, il faut prendre en compte le fait que Pavarotti est un grand malade et a collaboré avec tout ces gens là : Jon Bon Jovi, Brian May, Eric Clapton, Bono, Elton John, Lou Reed, Joe Cocker (RIP), Sting... Je n'ai malheureusement pas toute la nuit et cet article se transformerait en article Wkipedia sur notre Luciano si je devais tout décrire en détails, ce n'est en aucun cas ce que vous voulez, n'est ce pas?
Je vous reviendrai dans la partie 2 pour aller encore plus loin et évoquer les comédies musicales, parfois appelées "Opéra-Rock". Et croyez moi, il y a des choses à dire !

En attendant, portez vous bien, écoutez des vieux vyniles et remettez vous de votre gueule de bois du nouvel an !


A la prochaine !

(Véracité de l'anecdote : Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock | Sources : L'express, Wikipedia)