Avec 50 ans d'existence et une carrière aussi mouvementée les Stones sont évidemment le prétexte à de nombreuses anecdotes.
Le 8 juin prochain sortira une réédition de Sticky Fingers (l'album à la braguette !) enrichie de versions alternatives, dont le fameux Can't you Hear Me Knockin'...

La pochette originale de Sticky Fingers des Rolling Stones Image transparente
A cette époque les Stones sont en vadrouille partout dans le monde, enregistrant des voix ici, des guitares là, mixant le tout ailleurs. Il n'est donc pas toujours très facile d'avoir les bonnes informations surtout qu'avec le temps (et certaines substances) leurs mémoires leur font parfois défaut.

Can't you Hear Me Knockin' est l'un des plus long morceau des Stones, plus de 7 minutes et il est célèbre pour son fameux solo de guitare et de saxophone à la fin du morceau.

Mick Taylor (alors guitariste du groupe) se souvient :

C'est arrivé par accident ! Le morceau était terminé, tout le monde remballait son matériel, j'ai gardé la guitare et j'ai improvisé. Tout le monde a repris son instrument et on est partis sur un boeuf


La chance du groupe c'est que pendant ce temps les bandes étaient toujours en train de tourner, gravant pour toujours cette jam session qui pourrait faire penser à du Santana, avec Mick Taylor à la guitare, Charlie Watts à la batterie, Bill Wyman à la basse, Bobby Keys (R.I.P) au saxophone et Billy Preston au clavier, rien que ça !

Comme quoi parfois les meilleures surprises naissent de petits incidents, heureusement donc que les Stones sont totalement indisciplinés et qu'ils ne marchent pas ... à la "braguette" !

Can't you Hear Me Knockin' en version originale :


La version sans la jam qui sortira en juin :

(Véracité de l'anecdote : Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock | Source : Wikipedia)