Imaginez un festival réunissant Led Zeppelin, Ten Years After, Jeff Beck, Rod Stewart et Glenn Cornick (rien que ça)... Enormément de talent au mètre carré, de quoi attiser la jalousie de certains !


Nous sommes en 1969 durant un festival Rock dans le Queens, à New York. Beaucoup de grands noms sont présents et se succèdent sur scène. Alvin Lee joue avec son groupe, Ten Years After, et semble très en forme : il enchaine des solos monstrueux, pour le plus grand bonheur du public... Mais backstage, John Bonham, batteur de Led Zeppelin, ne l'écoute pas avec le même enthousiasme : il craint que Jimmy Page, son guitariste, n'ait pas le niveau pour rivaliser avec Alvin Lee, qui met littéralement le feu à la salle.

Bonham a alors un réflexe étrange... Il asperge Alvin Lee d'une tasse de jus d'orange. Ce qui eut pour effet de ruiner la fin du concert de Ten Years After, les doigts d'Alvin Lee collant de plus en plus au manche de sa guitare au fur et à mesure que le jus d'orange séchait.

L'histoire raconte qu'ils n'en sont pas venus aux mains... Mais presque.

Cette petite anecdote a été écrite pour rendre un petit hommage à Alvin Lee, qui nous a malheureusement quitté ce mercredi 6 mars 2013 à l'âge de 68 ans, suite à une "intervention chirurgicale de routine"... Triste jour !

 

 

(Véracité de l'anecdote : Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock l Source : Led Zep Concerts et Music Radar)

 

 

Et puis bon, c'est convenu, mais on ne s'en lassera jamais :