J’ai remarqué avec grand étonnement que nous n’avions jamais abordé les nombreuses facéties des frères Gallagher… Ça sera maintenant chose faite grâce à cette anecdote avec des vrais morceaux de Liam et d’Eric Cantona dedans.



Liam Gallagher, supporter de Manchester City Image transparente Liam Gallagher laisse rarement indifférent : on l’aime ou on le déteste. Et pour cause : le chanteur enchaine les situations improbables ainsi que les déclarations chocs depuis maintenant plus de 20 ans.

L’anecdote d’aujourd’hui se déroule avant même qu’Oasis ne connaisse le succès, et fut rapportée par Tony McCarroll - premier batteur du groupe, qui participa à l’album Definitely Maybe - dans son livre intitulé Oasis: The Truth. The Noel Truth is Nothing Like the Truth (oui, ça fait beaucoup de « Truth », mais ce titre en dit déjà long sur l’ambiance du livre…), une autobiographie centrée sur sa période au sein du groupe.

Tony nous raconte qu’au début des années 90, Liam Gallagher - qui n'était pas encore la rockstar que l’on connait aujourd’hui - vivait d’un petit boulot de voiturier au club de Manchester United. Ce qui vous surprendra d’ailleurs peut-être, car les frères Gallagher sont réputés pour être deux grand supporter de Manchester… City, le club rival de Manchester United !

Liam aurait donc profité de sa position pour saboter certaines voitures des joueurs de Manchester United... On apprend notamment que le benjamin des frères Gallagher aurait frotté les roues de la voiture de l'anglais Paul Ince avec de la laine de verre et que la portière du véhicule d'Éric Cantona aurait mystérieusement disparu sous sa surveillance ! Sacré Liam !

(Véracité de l'anecdote : Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock | Source : Oasis: The Truth. The Noel Truth is Nothing Like the Truth de Tony McCarroll)