Selon certains fans, le célèbre bassiste des Beatles serait mort... Depuis 1966 ! Cela vous parait fou ? Pourtant, beaucoup de “preuves” viennent appuyer cette théorie...


La légende sur la mort de Paul McCartney est l’une des premières et des plus célèbres théories du complot de l’histoire du Rock. Cette rumeur née en 1969 (lors de la sortie de l’album Abbey Road), prétend que McCartney serait mort en 1966 lors d’un accident de voiture et qu’un sosie, choisi et formé par le reste du groupe, l’aurait remplacé.

Paul McCartney étant toujours en activité de nos jours, cela peut paraître complètement loufoque... Et pourtant, voici une pléiade de “preuves”, qui vous mettront peut-être le doute... Pendant quelques secondes ;-) :

La pochette de l’album Abbey Road (évènement déclencheur de la rumeur) représenterait la mise en scène de la mort de Paul :

La pochette de l’album Abbey Road des Beatles

  • Sur cette pochette, on voit les Beatles traverser la route de l’Abbaye, c’est à dire venant du cimetière qui se trouve à l’extrémité de la rue, et allant vers l’abbaye. Cette scène ferait référence à l’ancienne mythologie égyptienne qui voulait que les amis du mort guident les pas du défunt pour son dernier voyage.
  • John Lennon ouvre la marche tout de blanc vêtu, couleur qui dans de nombreuses civilisations d’orient est celle du deuil.
  • Ringo, qui suit John, est quant à lui habillé en noir, qui est la couleur du deuil en occident, mais qui est aussi la couleur avec laquelle les croque-mort s’habillent.
  • George Harrison, qui ferme la marche, est habillé avec un jean’s, qui est par excellence le vêtement de travail du fossoyeur, qui sera le dernier à intervenir après les obsèques.
  • Enfin, Paul est pieds nus : c’est ainsi que l’on inhume les morts en Inde, et d’en d’autres pays orientaux.
  • Paul tient sa cigarette de la main droite, alors que c’est un gaucher notoire.
  • La plaque d'immatriculation de la Coccinelle en arrière-plan est LMW 28 IF, ce qui signifierait “Living McCartney Would be 28 IF”, soit “Paul McCartney vivant aurait 28 ans si...
  • La fourgounette noire à droite de l’image serait le véhicule de la morgue municipale.

 

Suite à cette pochette d’album, les fans cherchèrent dans le passé du groupe des “indices” qui auraient pu prouver que McCartney était effectivement mort depuis plus de 3 ans et qu’il avait été remplacé par un sosie. En voici quelques uns :

 

La pochette de l’album Yesterday and Today des Beatles

  • Le groupe stoppa toute prestation scénique à partir de 1966, le sosie ne pouvant pas assurer réellement les parties de basse et de chant de Paul.
  • La compilation Yesterday and Today parue en 1966 a elle aussi une pochette troublante : John, George et Ringo entournent Paul qui est assis dans une malle à demi fermée. Aucune difficulté à imaginer que cette malle représente un cercueil...
  • A la fin du morceau Strawberry Fileds Forever, certains pensent entendre John prononcer « I buried Paul » soit « J'ai enterré Paul »

 

On peut également citer l’album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, dans lequel on trouve toujours des “preuves” qui alimentent cette théorie du complot :

 

La pochette de l’album Sgt. Pepper des Beatles

  • Sur la pochette de l'album, on peut voir une poupée tenant dans sa main une voiture sur le point de tomber. Cette voiture est un modèle réduit d’une Aston Martin, le même modèle de voiture que Paul conduisait à la fin des années 60 et avec laquelle il se serait tué.
  • On peut voir des statues de cires des Beatles (période 65-66) qui peuvent être assimilées à des cadavres embaumés.
  • John, Ringo et George tiennent dans leurs mains des instruments dorés, Paul est le seul des quatre a tenir un instrument noir.
  • Au dessus de la tête de Paul, on distingue une main grande ouverte : ce geste est le symbole que l’on utilisait jadis dans la culture celtique pour permettre au mort d’accéder au paradis.
  • Beaucoup de personnalités présentes sur la pochette de l’album incarnent la violence ou une mort violente : Sonny Liston (boxeur), Marilyn Monroe (suicide), Bob Dylan (victime à l’époque d’un grave accident de moto dans lequel il faillit perdre la vie), Jayne Mansfield (décapitée dans un accident de voiture).
  • Livre intérieur de Sgt. Pepper A l’intérieur de la pochette sur la photo centrale, on peut voir Paul arborer un écusson noir sur lequel sont gravées 3 lettres dorées : O.P.D., ce sigle signifierait Officially Pronounced Dead, c’est à dire Déclaré Officiellement Mort.
  • Sur le verso de la pochette Paul est le seul à être de dos alors que les trois autres sont de face.
  • Dans le premier couplet de la chanson A Day in The Life, John prononce ces quelques phrases : "I read the news today, oh Boy / About a lucky man who made the grade/ And though the news was rather sad : Well I just had to laugh/ I saw the Photograph. / He blew his mind out in a car/ He didn’t notice that yhe light has changed/ A crowd of people stood and stared/ They’d seen his face before...” soit “J’ai lu le journal ce matin, oh mec/ Au sujet d’un type qui avait tout eu pour réussir/ Et, bien que les nouvelles soient plutôt tristes/ J’ai presque failli rire/ Il s’est explosé la tête dans sa voiture/ Il n’avait pas du remarquer que les feux avaient changés/ Une foule de gens s’est rassemblée autour de l’épave/ Ils avaient déjà vu son visage avant... ".

 

Dans l’album Blanc, d’autres étrangetés sont présentes :

 

  • A la fin de la chanson I’m So Tired, Lennon prononce des paroles incompréhensibles. Passées à l’envers, on peut entendre (ou croire entendre) “Paul is dead now, miss him, miss him, miss him !”, soit “Paul est mort maintenant, regrettons-le, regrettons-le, regrettons-le !
  • Dans la chanson Don't Pass Me By, premier morceau composé par Ringo au sein des Beatles, on peut entendre le couplet suivant : "I’m sorry that I doubted you / I was so unfair /You were in a car crash /And you lost your hair", soit "Je suis désolé de ne pas t'avoir cru / j'ai été si injuste / tu as eu un accident de voiture / et tu as été scalpé".
  • Enfin, l'un des reverses les plus connus de la musique se trouve sans doute dans le collage sonore Revolution 9 de Lennon, dans lequel est répété plusieurs dizaines de fois le fameux "Number 9", qui à l'envers donne(rait) : "Turn me on, dead man"

 

Il existe des dizaines d’autres “preuves” plus ou moins barrées que celles que je viens de citer ci-dessus... Notons que les Beatles se sont eux-mêmes amusés de cette rumeur, et en ont pas mal joué :

 

  • A propos de sa propre mort, McCartney (qui s'amusait beaucoup de cette rumeur) a déclaré avec tout l'humour british que l'on connait aux Beatles : "Qu'est-ce que j'apprends ? Je suis mort ? Pourquoi suis-je toujours le dernier à être mis au courant de tout ?"
  • On a pu entendre Lennon lors d'une émission télévisée s'exclamer à la fin de l'interprétation de la chanson Yesterday : “le vrai Paul n’aurait pas fait mieux !”.
  • Popchette de Paul is Live Lennon fait référence à cet épisode dans une de ses chansons en solo, How Do You Sleep, quand il dit : “Those freaks was right when they said you was dead” (“Ces tarés avaient raison quand ils disaient que tu étais mort”).
  • Enfin, en 1993, Paul McCartney sort un album live tout simplement nommé Paul is Live en référence au célèbre Paul is Dead, et avec une pochette rappelant étrangement celle d'Abbey Road (la plaque d’immatriculation de la Coccinelle ayant été transformé en 51 IS, McCartney ayant 51 ans en 1993).