Suite à l'article de notre éminent collègue Cdiez sur la malédiction de Lynyrd Skynyrd, intéressons nous de plus près à cette liaison dangereuse entre le Rock'n'roll et l'aviation...


Les premiers à ouvrir le bal de cette funèbre liste sont Buddy Holly(1936-1959) et Richie Valens (1941-1959). Durant l'hiver 1959 ils sont en tournée avec un troisième comparse, le chanteur Big Bopper (1930-1959). Nous sommes le 2 février dans l'Iowa, il neige, les trois artistes en ont assez des trajets en bus, sans chauffage et ils décident de rejoindre la prochaine ville en avion. L'avion est pris dans une tempête de neige et s'écrase le 3 février 1959...

Le 10 Décembre 1967 c'est au tour d'Otis Redding (1941-1967) de trouver la mort dans son avion personnel...

La liste s'allonge le 3 Décembre 1985 au Texas avec le chanteur de Country Rock Rick Nelson (1940-1985).

Quelques années plus tard, le fabuleux guitariste Randy Rhoads (1956-1982) qui s'est illustré avec Ozzy Osbourne trouve la mort dans un accident stupide. Le groupe fait escale chez le chauffeur du bus de la tournée de Ozzy. A côté de sa maison, le chauffeur a une piste d’atterrissage et un petit avion. Personne ne veut monter faire un vol avec lui, personne sauf Randy Rhoads et la coiffeuse de la tournée. L'avion s'écrasera quelques minutes plus tard. Il faut dire que personne n'avait vérifié si le certificat médical qui autorisait le chauffeur à piloter un avion était périmé...

Alors à ce stade on peut se dire que les rockers ont compris et qu'ils ne prendront plus l'avion...

C'est effectivement ce que fera le guitariste de Blues et chanteur Stevie Ray Vaughan (1954-1990) le 27 Août 1980. Après un concert où il partageait l'affiche avec Eric Clapton, Robert Cray et Buddy Guy. Ce soir là c'est en hélicoptère qu'il devait voyager, il n'est malheureusement jamais arrivé à destination...

Six ans plus tard le guitariste français Marcel Dadi (1951-1996) maître dans l'art du "finger picking" trouvera la mort à bord d'un vol de la TWA au départ de New York au lendemain de sa nomination au Country Music Hall Of Fame...

Mais, preuve qu'il y a bien un dieu pour les rockers, le 11 Avril 1956 le King Elvis (1935-1977) prend un avion entre Amarillo et Nashville. L'avion connaît quelques soucis et le pilote est obligé d'effectuer un atterrissage d'urgence. Cette expérience entraînera une peur panique de l'avion chez ce pauvre Elvis, qui préférera de loin les médicaments aux avions.

Le salut viendra sans doute d'Iron Maiden et de leur chanteur Bruce Dickinson qui pilote lui même l'avion du groupe, comme vous en en déjà parlé notre ami Tibawbaw

Alors la prochaine fois que vous prendrez l'avion, bandes de petits rockers en tongs, restez sur vos gardes!

(Véracité de l'anecdote : Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock Note Rock | Source : )